L’épaisseur idéale d’une cloison en placo : un choix à étudier selon vos besoins

L’épaisseur idéale d’une cloison en placo : un choix à étudier selon vos besoins

En tant que plaquiste professionnel, nous sommes régulièrement confrontés à la question de l’épaisseur idéale pour la réalisation d’une cloison en placo. Le choix de cette dimension est un paramètre technique essentiel, qui influence directement les performances de votre cloison.Isolation thermique et phonique, solidité structurelle, respect des normes de construction… de nombreux critères rentrent en compte dans la détermination de l’épaisseur optimale.

Dans cet article complet, nous allons passer en revue les différents éléments à prendre en considération pour faire le bon choix. Nous évoquerons notamment les types de plaques de plâtre disponibles, la composition d’une cloison standard, les facteurs déterminants pour le dimensionnement, les options d’isolation thermique et phonique, ainsi que les avantages et inconvénients des différentes épaisseurs.

Les différents types de plaques de plâtre

Tout d’abord, il est important de connaître les différents types de plaques de plâtre existants sur le marché. Ces plaques constituent les deux faces de la cloison, et leur épaisseur influence directement la largeur totale de la paroi.

Les plaques les plus répandues sont les suivantes :

  • Plaques standard BA13, d’une épaisseur de 13 mm
  • Plaques renforcées BA15, d’une épaisseur de 15 mm
  • Plaques extra-renforcées BA18, d’une épaisseur de 18 mm
  • Plaques hydrofuges pour pièces humides BA13 H1
  • Plaques résistantes au feu BA13 F
Voir aimerez aussi :  Techniques efficaces pour retirer le silicone

Chacune de ces plaques présente des caractéristiques techniques différentes, adaptées à des usages spécifiques. Les plaques standard conviennent pour les cloisons classiques, tandis que les plaques renforcées et extra-renforcées offriront une meilleure isolation thermique et phonique. Les plaques hydrofuges et ignifugées sont quant à elles dédiées aux pièces humides et aux normes de sécurité incendie.

La composition d’une cloison standard

Intéressons-nous maintenant à la composition typique d’une cloison en placo. Celle-ci comprend :

  • Deux plaques de plâtre de part et d’autre
  • Une ossature métallique située entre les deux plaques
  • Eventuellement, un matériau isolant inséré au cœur de la cloison

L’épaisseur des plaques utilisées, additionnée à celle de l’ossature et de l’isolant, déterminera l’épaisseur globale de la cloison. Pour une cloison standard avec deux BA13 et ossature de 48 mm, on obtient une épaisseur totale de 74 mm.

Les facteurs déterminant l’épaisseur nécessaire

Plusieurs paramètres sont à prendre en compte pour définir l’épaisseur adaptée à votre projet :

  • Le type de pièce ou de bâtiment
  • Les performances d’isolation recherchées
  • Le respect des normes de construction
  • La solidité structurelle nécessaire
  • Les contraintes d’espace disponible

Par exemple, pour une chambre ou un studio de musique, une forte isolation phonique sera recherchée. À l’inverse, pour une cloison de distribution intérieure, une épaisseur standard peut suffire. L’épaisseur choisie doit permettre de répondre à l’ensemble des besoins spécifiques du projet.

L’isolation thermique et phonique

L’isolation thermique et phonique est l’un des principaux avantages d’une cloison en placo d’épaisseur conséquente. En effet, plus la cloison est épaisse, meilleure sera son efficacité pour insonoriser la pièce et la protéger des déperditions de chaleur.

Voir aimerez aussi :  Optimiser la rénovation de votre salle de bain à petit budget

Pour améliorer l’isolation, on peut :

  • Choisir des plaques de plâtre renforcées
  • Utiliser un isolant performant (laine de verre, laine de roche)
  • Augmenter l’épaisseur de l’isolant intégré

Il est également possible d’opter pour des solutions modulaires facilement démontables, permettant d’accéder aisément à l’isolant pour d’éventuelles réparations.

Les options pour renforcer une cloison existante

Il peut arriver qu’une cloison déjà en place présente une épaisseur insuffisante par rapport aux besoins. Dans ce cas, plusieurs solutions s’offrent à vous pour renforcer la cloison :

  • Rajout de plaques de plâtre en doublage
  • Intégration d’un isolant supplémentaire
  • Remplacement de l’ossature existante par une structure renforcée
  • Combinaison de plaques de différentes épaisseurs

Ces options permettent d’épaissir une cloison tout en conservant la structure déjà en place. Elles sont simples à mettre en œuvre et relativement peu coûteuses.

L’importance du choix de l’ossature

Outre le choix des plaques, l’ossature métallique utilisée pour la cloison joue également un rôle clé. En fonction de l’épaisseur voulue, il faudra opter pour un profilé adapté.

Les ossatures les plus classiques font de 48 à 70 mm. Mais des profilés de 100 mm, voire 150 mm, existent également pour les cloisons de forte épaisseur. L’ossature sera fixée au sol, au plafond et aux murs porteurs selon les règles de l’art.

Son dimensionnement doit tenir compte du poids total de la cloison, des charges appliquées, ainsi que des contraintes sismiques dans la région concernée.

Les avantages et inconvénients des différentes épaisseurs

Chaque option d’épaisseur présente des avantages et des inconvénients qu’il est important de soupeser :

  • Grande épaisseur (> 100 mm) : isolation renforcée mais coût plus élevé, emprise au sol importante
  • Epaisseur standard (70 – 90 mm) : bon compromis isolation / encombrement au meilleur rapport qualité/prix
  • Faible épaisseur (< 60 mm) : cloison légère et économique mais performances limitées
Voir aimerez aussi :  Les différents types de pose de volets roulants

Le contexte spécifique du projet permettra de faire le choix le plus pertinent parmi ces différentes options.

Les cloisons fines: quand les utiliser?

Les cloisons fines, d’une épaisseur inférieure à 60 mm, présentent certains avantages dans des cas bien particuliers :

  • Espaces exigus (placards, combles)
  • Cloisons provisoires ou démontables
  • Budget très serré
  • Pièces ne nécessitant pas une forte isolation (garage, buanderie)

Cependant, du fait de leurs performances limitées, les cloisons fines doivent rester ponctuelles et ne pas être généralisées à l’ensemble du projet.

Demander un devis à un professionnel

Pour déterminer l’épaisseur de cloison idéale selon vos besoins spécifiques, n’hésitez pas à demander un devis personnalisé à un plaquiste professionnel. Son expertise vous permettra de prendre la meilleure décision pour votre projet de construction ou de rénovation.

En conclusion, le choix de l’épaisseur d’une cloison en placo doit se faire avec soin, en tenant compte de multiples paramètres techniques. Prenez le temps d’étudier les différentes options et faites-vous accompagner par un spécialiste pour un résultat optimal. Votre cloison en placo répondra alors parfaitement à vos attentes en termes d’isolation, de solidité et de conformité aux normes de construction.

Visited 139 times, 1 visit(s) today
Sandrine
A propos de l'auteur

Sandrine

Bonjour, je suis Sandrine, passionnée par tout ce qui concerne la maison et le jardinage. À travers ce blog, je partage mes expériences et conseils dans diverses catégories. En matière de décoration, j'aime explorer les tendances actuelles tout en conservant une touche personnelle et unique. Pour l'aménagement extérieur, je m'attache à créer des espaces conviviaux et fonctionnels, que ce soit pour les petits balcons ou les grands jardins. Les travaux de rénovation et de bricolage sont aussi au cœur de mon blog, où je détaille mes projets étape par étape, en mettant l'accent sur la simplicité et l'efficacité. Mon amour pour le jardin se reflète dans mes articles, où je partage des astuces pour cultiver des plantes, des fleurs, et entretenir son espace vert. En savoir plus

Laisser une reponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *