Comment installer une poutre IPN pour ouvrir un mur porteur ?

Comment installer une poutre IPN pour ouvrir un mur porteur ?

L’installation d’une poutre IPN est une solution intéressante pour ouvrir un mur porteur sans fragiliser la structure du bâtiment. Cependant, cette opération nécessite quelques précautions. Dans cet article détaillé, nous allons voir étape par étape comment dimensionner et poser une poutre IPN.

Qu’est-ce qu’une poutre IPN ?

Une poutre IPN est un profilé métallique en forme de I majuscule. Elle est constituée de :

  • Deux ailes parallèles horizontales
  • Une âme verticale reliant les deux ailes

Grâce à sa forme, la poutre IPN allie une grande résistance pour un poids relativement léger. Elle est capable de reprendre des charges importantes tout en occupant peu de place une fois installée.

On distingue plusieurs types de poutres IPN, qui se différencient par leurs dimensions et caractéristiques mécaniques :

  • IPN : ailes inclinées à 14%
  • IPE : ailes parallèles
  • HE : ailes larges
  • UPN : ailes inclinées à 8%

Le choix du type de poutre dépendra des contraintes du projet et des charges à supporter.

Pourquoi installer une poutre IPN ?

L’installation d’une poutre IPN lors de l’ouverture d’un mur porteur présente de nombreux avantages :

  • Reprise parfaite des charges du mur
  • Conservation de l’intégrité de la structure
  • Simplification des travaux : pas de renforcement complexe
  • Rapidité de mise en oeuvre
  • Esthétique : style épuré
  • Apport de luminosité
  • Réversibilité de l’aménagement
Voir aimerez aussi :  Calcul du solivage pour les planchers en bois

Bien dimensionnée et installée, la poutre IPN s’avère donc être une excellente solution pour ouvrir un mur porteur sans prendre de risques.

Comment dimensionner la poutre IPN ?

La réussite de l’opération repose en grande partie sur le bon dimensionnement de la poutre IPN.

Evaluer les charges à reprendre

La première étape consiste à évaluer précisément les charges s’appliquant sur le mur à ouvrir :

  • Poids propre du mur
  • Charges permanentes (planchers, cloisons, etc.)
  • Charges d’exploitation
  • Charges climatiques (vent, neige)

Cette évaluation doit être réalisée par un bureau d’études qualifié. Elle permettra de définir les sollicitations que devra reprendre la poutre IPN.

Consulter les abaques de prédimensionnement

Les fournisseurs de poutres IPN proposent des abaques qui donnent la capacité de charge des profils les plus courants, en fonction de la portée. On peut ainsi déterminer les caractéristiques de la poutre permettant de reprendre les charges calculées:

  • Nuance d’acier (S235, S275, etc.)
  • Profilé (IPE 300, IPN 500, etc.)
  • Longueur nécessaire

Vérifier la conformité par le calcul

On vérifie ensuite que la poutre résiste bien à toutes les combinaisons de charges réglementaires par un calcul précis aux éléments finis. Ce calcul permet aussi d’optimiser le profilé initialement prédimensionné.

Comment installer la poutre IPN ?

Une fois la poutre IPN dimensionnée, il convient de l’installer avec soin.

Préparer l’ouverture

On installe des étais de part et d’autre de la zone à démolir. On peut également renforcer provisoirement le plancher supérieur. On procède ensuite à la démolition progressive du mur en conservant des chaînages verticaux de 20 à 30 cm de chaque côté.

Voir aimerez aussi :  L'épaisseur idéale d'une cloison en placo : un choix à étudier selon vos besoins

Réaliser des appuis béton

On coule des longrines ou massifs béton sur lesquels viendront s’appuyer les extrémités de la poutre. Leur dimensionnement fait également l’objet d’une étude précise.

Mettre en place la poutre

La mise en place de la poutre IPN se fait à l’aide d’une grue ou d’un chariot élévateur. Elle doit être positionnée avec précision et parfaitement de niveau.

Solidariser et reboucher l’ouverture

On solidarise la poutre aux chaînages verticaux restants par un chaînage périphérique au niveau du linteau. On rebouche soigneusement l’ouverture après dépose des étais.

Questions fréquentes

Quelles sont les démarches administratives ?

L’installation d’une poutre IPN nécessite généralement un permis de construire, à moins qu’il ne s’agisse d’un simple remplacement à l’identique. Il est recommandé de se renseigner auprès de la mairie.

Quel est le délai de réalisation ?

Comptez 2 à 4 semaines entre la préparation du chantier et la finalisation des travaux. La prise des bétons nécessite à elle seule 1 à 2 semaines.

Combien ça coûte ?

Le coût global se situe en général entre 1000 et 5000 € HT selon la complexité du chantier.

Synthèse

Nous avons vu que l’installation judicieuse d’une poutre IPN permet d’ouvrir un mur porteur sans fragiliser la structure. Le dimensionnement basé sur une étude précise des charges, ainsi qu’une mise en oeuvre soignée par un professionnel sont les clés de la réussite.

N’hésitez pas à nous contacter pour vos projets d’aménagement ou d’extension avec démolition de murs porteurs. Nous réaliserons une étude personnalisée pour vous proposer la meilleure solution technique au meilleur rapport qualité/prix.

Visited 37 times, 1 visit(s) today
Sandrine
A propos de l'auteur

Sandrine

Bonjour, je suis Sandrine, passionnée par tout ce qui concerne la maison et le jardinage. À travers ce blog, je partage mes expériences et conseils dans diverses catégories. En matière de décoration, j'aime explorer les tendances actuelles tout en conservant une touche personnelle et unique. Pour l'aménagement extérieur, je m'attache à créer des espaces conviviaux et fonctionnels, que ce soit pour les petits balcons ou les grands jardins. Les travaux de rénovation et de bricolage sont aussi au cœur de mon blog, où je détaille mes projets étape par étape, en mettant l'accent sur la simplicité et l'efficacité. Mon amour pour le jardin se reflète dans mes articles, où je partage des astuces pour cultiver des plantes, des fleurs, et entretenir son espace vert. En savoir plus

Laisser une reponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *