Pourquoi votre olivier perd ses feuilles et comment y remédier ?

Pourquoi votre olivier perd ses feuilles et comment y remédier ?

La chute des feuilles de l’olivier est un phénomène courant qui peut avoir plusieurs causes. En tant qu’experts du jardinage, nous allons explorer dans cet article les principaux facteurs à l’origine de ce problème, ainsi que les solutions à mettre en œuvre pour conserver un feuillage sain et vigoureux. Accrochez-vous, voici tout ce qu’il faut savoir !

Les principales causes de la chute des feuilles de l’olivier

Avant de songer à traiter le problème de chute de feuilles, il est primordial d’en identifier les origines. En effet, la conduite à tenir sera bien différente selon qu’il s’agit d’un manque d’eau, de l’attaque d’un ravageur ou encore d’une carence nutritionnelle. Faisons le point sur les facteurs les plus fréquents.

Le manque d’eau

L’une des premières causes de chute des feuilles de l’olivier, notamment en été, est tout simplement le manque d’eau. Bien qu’il s’agisse d’un arbre méditerranéen réputé rustique et peu gourmand en eau, l’olivier a cependant besoin d’un arrosage minimal pour conserver son feuillage dans les périodes chaudes et sèches.

Si les feuilles commencent à jaunir et à tomber de manière significative, augmentez la fréquence des apports en eau. Un arrosage hebdomadaire, voire bihebdomadaire en cas de canicule, est généralement recommandé.

Voir aimerez aussi :  Le bicarbonate de soude : une solution efficace contre les doryphores

Les maladies cryptogamiques

Outre le manque d’eau, les maladies cryptogamiques sont une autre menace sérieuse pour le feuillage de l’olivier. Ces affections d’origine fongique touchent aussi bien les racines et le tronc que le houppier de l’arbre.

L’œil de paon, la cercosporiose ou encore la fusariose provoquent des nécroses ou le dessèchement progressif des feuilles, qui finissent par chuter. Pour contrer ces maladies, un traitement préventif à base de bouillie bordelaise s’avère le plus efficace.

Les attaques de ravageurs

Plusieurs insectes peuvent également être la cause de défoliations chez l’olivier. La mouche de l’olive, la cochenille, la pyrale ou l’oecoce provoquent des piqûres nutritionnelles qui affaiblissent et détruisent le limbe des feuilles.

Pour lutter contre ces parasites, pulvérisations d’insecticides naturels à base de savon noir ou de pyrèthres, mise en place de pièges chromatiques ou introduction d’auxiliaires tels que les coccinelles dans le cas de la cochenille.

Les carences nutritionnelles

Un apport insuffisant en éléments minéraux essentiels peut également entraîner une chute du feuillage de l’olivier. En particulier, des carences en fer, magnésium, bore, zinc ou encore en manganèse se manifesteront par des feuilles jaunes ou nécrosées.

Analyser la composition du sol et apporter l’élément manquant sous forme d’amendement minéral ou organique permet généralement de résoudre rapidement ces déficiences.

Comment prévenir et traiter la chute des feuilles de votre olivier

feuilles d'olivier

Maintenant que nous avons énuméré les principales causes possibles de défeuillaison de l’olivier, voyons ensemble les solutions pour y remédier ou mieux encore, les prévenir !

Adapter l’arrosage aux besoins de la plante

Comme nous l’avons vu, un arrosage insuffisant en période sèche peut rapidement se traduire par une chute du feuillage. Il est donc indispensable de fournir à l’olivier la quantité d’eau nécessaire à ses besoins.

Voir aimerez aussi :  À quelle heure sortent les taupes ? Leurs mystérieuses habitudes de sortie

Préférez des apports espacés, permettant une bonne infiltration jusqu’aux racines. En cas de fortes chaleurs, vous pouvez arroser votre olivier 1 à 2 fois par semaine.

Prévenir et soigner les maladies cryptogamiques

Pour préserver votre olivier des maladies fongiques responsables de la chute des feuilles, réalisez un traitement préventif à la bouillie bordelaise au printemps. Cela permettra de protéger le feuillage des spores responsables des infections.

Si malgré tout des taches apparaissent sur les feuilles, appliquez rapidement un fongicide adapté. Plus le traitement sera précoce, plus il sera efficace pour sauver les feuilles restantes.

Lutter contre les ravageurs et parasites

Pour vous prémunir contre les dégâts causés par les insectes, examinez régulièrement votre olivier pour détecter l’apparition des premiers foyers. Dès les premiers signes, traitez sans attendre avec l’un des insecticides naturels cités précédemment.

Vous pouvez également installer des pièges englués ou à phéromones pour capturer les papillons à l’origine des chenilles ou des larves.

Apporter les éléments nutritifs nécessaires

La réalisation d’une analyse de sol vous permettra de déterminer les carences éventuelles de votre olivier et d’y remédier par un amendement organique ou minéral adapté avant l’apparition de symptômes.

En prévention, un apport d’engrais pour olivier au printemps couvrira ses besoins pour la saison et stimulera la pousse de nouvelles feuilles vigoureuses.

Protéger l’olivier du froid, de la chaleur et du vent

L’olivier supporte difficilement les écarts de température brutaux ou les vents violents, qui peuvent occasionner des brûlures ou la casse de branches garnies de feuilles.

Installez votre arbre à l’abri d’un mur et offrez-lui en hiver un voile d’hivernage pour amortir les gelées. En été, arrosez le feuillage et le tronc les jours de grosse chaleur pour le rafraîchir.

Voir aimerez aussi :  Découvrez les plantes grasses résistantes au gel pour votre jardin

Autres conseils pour garder un olivier en bonne santé

Pour clore ce tour d’horizon, voici encore quelques recommandations indispensables au maintien d’un olivier vigoureux et touffu :

  • Réalisez une taille annuelle pour favoriser une ramification harmonieuse
  • Désherbez et aérez régulièrement le pied pour prévenir l’apparition de maladies
  • Fertilisez chaque année au printemps avec un engrais spécial olivier
  • Surveillez l’état sanitaire du feuillage pour détecter rapidement l’apparition de jaunissements ou de taches suspects

Examiner régulièrement votre olivier vous permettra de repérer très tôt les éventuels problèmes phytosanitaires et de prendre les mesures appropriées avant que la chute des feuilles ne s’aggrave.

Pour compléter ce tour d’horizon des solutions contre la défeuillaison de l’olivier, sachez que favoriser la biodiversité dans votre jardin constitue également un très bon rempart. En effet, de nombreux auxiliaires comme les coccinelles, les syrphes ou encore les chrysopes sont des alliés précieux pour lutter contre les pucerons, cochenilles et autres parasites qui s’attaquent au feuillage.

A présent, vous savez tout sur les causes possibles de chute des feuilles de votre olivier, ainsi que les réponses à y apporter ! N’hésitez pas à mettre en application nos conseils pour conserver durablement un magnifique feuillage sain et fourni à votre arbre.

Sur ce, bon jardinage à tous, prenez bien soin de vos oliviers !

Visited 12 times, 1 visit(s) today
Sandrine
A propos de l'auteur

Sandrine

Bonjour, je suis Sandrine, passionnée par tout ce qui concerne la maison et le jardinage. À travers ce blog, je partage mes expériences et conseils dans diverses catégories. En matière de décoration, j'aime explorer les tendances actuelles tout en conservant une touche personnelle et unique. Pour l'aménagement extérieur, je m'attache à créer des espaces conviviaux et fonctionnels, que ce soit pour les petits balcons ou les grands jardins. Les travaux de rénovation et de bricolage sont aussi au cœur de mon blog, où je détaille mes projets étape par étape, en mettant l'accent sur la simplicité et l'efficacité. Mon amour pour le jardin se reflète dans mes articles, où je partage des astuces pour cultiver des plantes, des fleurs, et entretenir son espace vert. En savoir plus

Laisser une reponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *