Comment isoler un garage en parpaing pour en optimiser le confort et les économies

Comment isoler un garage en parpaing pour en optimiser le confort et les économies

L’isolation d’un garage en parpaing est un projet qui mérite réflexion. Que ce soit pour en faire une pièce de vie supplémentaire ou simplement pour limiter les déperditions thermiques de votre habitation, une isolation adaptée apporte de nombreux avantages. Dans cet article, nous allons passer en revue toutes les étapes pour mener à bien ce projet.

Pourquoi isoler son garage en parpaing ?

Tout d’abord, pourquoi envisager d’isoler son garage en parpaing ? Les raisons sont multiples :

Tout d’abord, le parpaing est un matériau peu isolant. Les déperditions thermiques sont donc importantes, surtout si le garage est accolé à votre maison. Cela engendre une surconsommation énergétique et un confort moindre dans votre habitation.

Isoler son garage permet d’envisager d’en faire une pièce de vie à part entière. Que ce soit un espace de travail, une chambre supplémentaire ou un coin détente, les possibilités sont nombreuses. À condition bien sûr de prévoir l’isolation nécessaire au préalable.

Voir aimerez aussi :  Comment poncer un parquet ? Le guide complet

Si des tuyaux ou des canalisations traversent votre garage, le risque de gel est accru en cas de vague de froid. Une isolation adaptée permettra de les maintenir hors gel.

Bref, que votre garage soit attenant à votre maison ou isolé dans le jardin, son isolation présente de nombreux intérêts en termes de confort, d’économies d’énergie et de possibilités d’aménagement.

Quelles sont les méthodes d’isolation d’un garage en parpaing ?

Concrètement, comment isoler un garage en parpaing ? Deux méthodes sont possibles :

L’isolation thermique par l’intérieur

Il s’agit de la solution la plus simple et la moins coûteuse. Elle consiste à fixer un isolant sur les murs intérieurs du garage, puis à le recouvrir de plaques de plâtre pour les finition.

Attention toutefois, cette technique réduit légèrement la surface utile du garage. De plus, elle ne resolvera pas d’éventuels ponts thermiques liés à la structure du bâtiment.

L’isolation thermique par l’extérieur

Plus onéreuse mais aussi plus efficace, l’isolation par l’extérieur (ITE) est particulièrement adaptée si vous souhaitez transformer votre garage en pièce de vie. Un isolant est appliqué sur les murs extérieurs, puis recouvert d’un enduit ou d’un bardage.

L’ITE préserve totalement la surface intérieure du garage et supprime les ponts thermiques. En revanche elle modifie l’aspect extérieur et nécessite éventuellement une déclaration préalable de travaux.

Quels matériaux isolants utiliser pour un garage en parpaing ?

Le choix du matériau isolant pour votre garage est important. Voici les principales options qui s’offrent à vous :

Les isolants biosourcés

Issus de matériaux naturels et renouvelables, ils sont respectueux de l’environnement. C’est le cas par exemple de la ouate de cellulose, du liège expansé ou du chanvre.

Voir aimerez aussi :  Comment changer les fenêtres d'un mobil home ?

Les isolants minéraux

Parmi les plus utilisés, la laine de verre et la laine de roche offrent d’excellentes performances thermiques et phoniques. Leur mise en oeuvre nécessite cependant quelques précautions.

Les isolants synthétiques

Le polystyrène expansé (PSE) ou extrudé (XPS) convient bien pour l’isolation des plafonds et combles. Ses qualités isolantes sont indéniables mais son bilan écologique est moins bon.

Bref, tout dépend de vos priorités en termes de performance, de budget, ou de responsabilité environnementale. N’hésitez pas à vous faire conseiller par un professionnel.

Combien coûte l’isolation d’un garage en parpaing ?

Le coût de l’isolation d’un garage varie fortement selon la solution technique retenue :

Le coût de l’isolation par l’intérieur

Pour l’isolation par l’intérieur, comptez entre 50 et 100 euros par m2. Le coût global dépendra bien sûr de la surface à isoler. Cette solution reste néanmoins la plus économique.

Le coût de l’isolation par l’extérieur

Du côté de l’isolation thermique extérieure, il faut compter environ 100 à 150 euros par m2 environ. Là encore, ce montant peut varier en fonction du type d’isolants et de parements utilisés.

Dans les deux cas, faites réaliser plusieurs devis détaillés par des professionnels qualifiés RGE avant de vous décider.

Quelles sont les aides financières pour l’isolation d’un garage ?

Pour alléger la facture de vos travaux, sachez qu’il existe différents dispositifs d’aide à l’isolation des garages :

Les primes CEE

Les certificats d’économies d’énergie permettent à votre artisan de vous faire bénéficier de primes pouvant aller jusqu’à 25% du montant des travaux.

Les aides de l’Anah

L’agence nationale de l’habitat propose aux ménages modestes et très modestes des subventions pour leurs travaux de rénovation énergétique.

Voir aimerez aussi :  Quel tarif au m2 pour une peinture sans fournitures ?

L’éco-prêt à taux zéro

Si vous réalisez des travaux de rénovation globale, vous pouvez bénéficier d’un éco-PTZ. Ce prêt bonifié par l’état est remboursable sur 15 ans maximum.

N’hésitez pas à vous renseigner en détail sur ces différentes options qui peuvent financer une partie non négligeable de votre projet.

Conseils pour réussir l’isolation de son garage en parpaing

Quelques conseils en guise de conclusion pour mener à bien votre projet d’isolation de garage :

  • Faites appel à des professionnels qualifiés RGE
  • Choisissez des matériaux isolants adaptés et de qualité
  • Traitez les éventuels problèmes d’humidité au préalable
  • Prévoyez les installations électriques et de plomberie nécessaires
  • Optez pour une isolation intérieure ET extérieure pour un meilleur résultat

Et n’oubliez pas : une bonne isolation, ça se conçoit toujours dans le cadre d’un projet global d’isolation de l’habitation !

Visited 270 times, 3 visit(s) today
Sandrine
A propos de l'auteur

Sandrine

Bonjour, je suis Sandrine, passionnée par tout ce qui concerne la maison et le jardinage. À travers ce blog, je partage mes expériences et conseils dans diverses catégories. En matière de décoration, j'aime explorer les tendances actuelles tout en conservant une touche personnelle et unique. Pour l'aménagement extérieur, je m'attache à créer des espaces conviviaux et fonctionnels, que ce soit pour les petits balcons ou les grands jardins. Les travaux de rénovation et de bricolage sont aussi au cœur de mon blog, où je détaille mes projets étape par étape, en mettant l'accent sur la simplicité et l'efficacité. Mon amour pour le jardin se reflète dans mes articles, où je partage des astuces pour cultiver des plantes, des fleurs, et entretenir son espace vert. En savoir plus

Laisser une reponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *