Mise à la terre dans une maison ancienne : réglementation et recommandations

Mise à la terre dans une maison ancienne : réglementation et recommandations

La mise à la terre d’une installation électrique est une obligation légale pour assurer la sécurité des occupants. Cependant, dans le cas d’une maison ancienne, cette mise en conformité requiert des aménagements spécifiques qu’il est important de bien appréhender. Nous allons voir dans cet article les raisons de procéder à ces travaux, les techniques utilisables, les différentes étapes à respecter ainsi qu’une estimation du budget nécessaire.

Pourquoi mettre à la terre une maison ancienne

La réglementation en vigueur impose la mise à la terre pour tout bâtiment accueillant des personnes. Elle permet de protéger les occupants contre les risques d’électrisation et d’électrocution. Concrètement, ce dispositif permet d’évacuer vers le sol un éventuel courant électrique dangereux. Il limite ainsi les tensions de contact.

Bien que les maisons anciennes puissent bénéficier de dérogations, il est fortement recommandé de procéder à ces travaux. Ils permettront de mettre l’installation électrique en conformité avec les normes actuelles de sécurité. La nouvelle réglementation NF C 15-100 rend d’ailleurs obligatoire ce type d’aménagement, aussi bien dans les constructions neuves que dans les bâtiments existants.

Voir aimerez aussi :  Tout savoir sur les acrotères de toiture / terrasse

Les techniques pour mettre à la terre une maison ancienne

Piquet de terre

La technique du piquet de terre est la solution la plus adaptée dans le cas d’une maison ancienne. Elle consiste à enfoncer une tige métallique dans le sol sur une profondeur minimale de 1,5 à 2 mètres. Celle-ci est ensuite reliée à la barrette de mise à la terre située dans le tableau électrique général.

Boucle de terre

Il est également possible d’utiliser un câble de terre formant une boucle enterrée au niveau des fondations. Cette technique s’avère plus complexe à mettre en œuvre dans une maison existante. Elle peut en revanche être intégrée plus facilement lors d’une rénovation avec reprise des fondations.

Les étapes de la mise à la terre d’une maison ancienne

Vérifier et remplacer le tableau électrique

La première étape consiste à vérifier l’état de l’installation électrique existante, notamment au niveau du tableau général. Celui-ci doit disposer d’assez d’espace pour ajouter la barrette de terre. Dans le cas contraire, il faudra le remplacer par un modèle aux normes actuelles, doté de disjoncteurs différentiels.

Installer le dispositif de mise à la terre

On procède ensuite à la mise en place de la prise de terre à proprement parler. Le piquet métallique ou le câble sont enfoncés dans le sol selon la technique retenue. On effectue alors le raccordement au tableau électrique via un câble de section adaptée d’au moins 16 mm2 en cuivre.

Mettre à la terre les circuits électriques

Les fils de terre sont tirés dans la mesure du possible en utilisant les gaines existantes. Lorsque cela s’avère trop complexe, il peut être nécessaire de refaire entièrement le circuit en le rendant apparent via des moulures ou goulottes techniques. L’objectif est que chaque circuit dispose de ce fil de protection relié à la terre.

Voir aimerez aussi :  Comment couper du plexiglas proprement ? Astuces et techniques

Remplacer les interrupteurs et prises

La dernière étape permet de terminer la mise en conformité en installant des prises de courant et des interrupteurs adaptés. Ils doivent être reliés au fil de terre pour assurer la protection de l’ensemble de l’installation électrique.

Budget pour la mise à la terre d’une maison ancienne

Comptez entre 500 et 1000 € pour procéder à la mise à la terre complète d’une maison ancienne. Le coût final dépendra du niveau de complexité des travaux, notamment selon qu’il faille refaire ou non partiellement l’installation électrique existante.

Bien qu’élevé, cet investissement s’avère indispensable pour disposer d’une installation sûre et conforme aux normes actuelles de sécurité électrique dans l’habitat.

Visited 1 193 times, 16 visit(s) today
Sandrine
A propos de l'auteur

Sandrine

Bonjour, je suis Sandrine, passionnée par tout ce qui concerne la maison et le jardinage. À travers ce blog, je partage mes expériences et conseils dans diverses catégories. En matière de décoration, j'aime explorer les tendances actuelles tout en conservant une touche personnelle et unique. Pour l'aménagement extérieur, je m'attache à créer des espaces conviviaux et fonctionnels, que ce soit pour les petits balcons ou les grands jardins. Les travaux de rénovation et de bricolage sont aussi au cœur de mon blog, où je détaille mes projets étape par étape, en mettant l'accent sur la simplicité et l'efficacité. Mon amour pour le jardin se reflète dans mes articles, où je partage des astuces pour cultiver des plantes, des fleurs, et entretenir son espace vert. En savoir plus

Laisser une reponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *