Construire un mur de soutènement pas cher

Construire un mur de soutènement pas cher

La construction d’un mur de soutènement représente souvent un budget conséquent. Pourtant, il est possible de réaliser ce type de projet à moindre coût, à condition de bien s’organiser. Nous allons voir ensemble dans cet article comment procéder étape par étape pour installer vous-même un mur de soutènement économique.

Comprendre l’utilité d’un mur de soutènement

Avant de se lancer tête baissée dans la construction d’un mur de soutènement, il convient de bien comprendre son utilité et ses différentes fonctions :

  • Retenir la terre sur un terrain en pente pour éviter les glissements et éboulements
  • Créer des surfaces planes pour cultiver ou aménager la parcelle
  • Renforcer les berges d’une rivière ou d’un plan d’eau
  • Servir de limite séparative dans un jardin
  • Offrir un appui décoratif avec des matériaux nobles tels que la pierre

Selon l’usage que vous voudrez en faire, la hauteur, la longueur et les matériaux utilisés pour votre mur de soutènement varieront. C’est un paramètre important à prendre en compte dès le départ pour estimer correctement votre budget.

Choisir la solution adaptée à votre budget

Il existe de nombreuses possibilités pour réaliser un mur de soutènement à moindre frais. Tout dépendra des matériaux que vous avez à disposition sur place ou que vous pouvez vous procurer facilement. Voici quelques solutions intéressantes.

Voir aimerez aussi :  4 astuces pour bien rénover l’extérieur de sa maison

Le bloc à bancher, l’option économique

Le bloc à bancher (ou bloc coffrant) est très utilisé par les particuliers pour construire des murs d’une hauteur maximale de 1,50 m. Ses avantages sont nombreux :

  • Prix très abordable à l’achat
  • Pose simple et rapide
  • Structure légère mais solide une fois remplie de béton
  • Adaptable à toutes les configurations de terrain

De plus, le bloc à bancher offre un rendu esthétique intéressant qui s’intègre parfaitement dans un jardin. Vous pouvez ainsi réaliser un mur de soutènement pour quelques centaines d’euros seulement.

Les étapes de la pose d’un bloc à bancher

Une fois vos blocs à bancher approvisionnés, voici les différentes étapes à respecter :

  1. Préparation du terrain avec décaissement et compactage du sol
  2. Coulage de la semelle de fondation en béton
  3. Pose des premiers rangs de blocs selon les contours du mur
  4. Mise en place d’armatures métalliques à intervalles réguliers
  5. Remplissage des blocs avec du béton
  6. Enduisage et finition selon les envies

Suivez bien ces étapes dans l’ordre et tout se passera sans encombre. Vous pouvez réaliser ce petit chantier seul ou à deux sans souci particulier.

Estimer le coût global de votre projet

Avant de vous lancer tête baissée, prenez le temps d’évaluer correctement le budget nécessaire. Outre le coût des matériaux, il faut intégrer d’autres postes.

Le prix des matériaux et de la main d’oeuvre

Pour un mur de 20 m de long sur 1,5 m de haut avec des blocs à bancher standards, comptez :

  • 250 € de blocs
  • 150 € de béton
  • 100 € d’armatures métalliques
  • 50 € de finition
Voir aimerez aussi :  Plage de piscine en moquette de pierre : avantages et bienfaits

Soit un total de 550 € environ pour les matériaux. À cela s’ajoutera le coût de la main d’oeuvre si vous faites appel à un professionnel. Pour deviser plus précisément, n’hésitez pas à contacter une entreprise de TP.

Faire appel à un professionnel, un budget maîtrisé

Si vous ne vous sentez pas l’âme d’un bricoleur, il est tout à fait possible de confier votre projet de A à Z à une société de terrassement ou de paysagisme. Les tarifs peuvent grandement varier en fonction de votre région et du type d’entreprise.

Pour un mur de soutènement en blocs à bancher, comptez généralement entre 120 et 200 € du mètre linéaire hors fournitures. Faites bien attention aux devis et n’hésitez pas à comparer plusieurs sociétés.

Quelques astuces pour réduire la facture

Voici enfin quelques conseils supplémentaires pour limiter vos dépenses sur ce projet de mur de soutènement :

Récupérer des matériaux

De nombreuses ressourceries proposent des matériaux de construction d’occasion à petit prix. Vous pouvez par exemple y trouver des parpaings, briques, pierres à un coût défiant toute concurrence. Privilégiez des matériaux nobles et durables dans le temps.

Auto-construction pour économiser sur la main d’oeuvre

En réalisant vous-même la totalité ou une partie des travaux, vous réduirez automatiquement la facture finale. Commencez par les étapes simples comme la préparation du terrain ou la pose des blocs. Vous verrez, la construction en maçonnerie, c’est à la portée de tous avec un peu de méthode et d’organisation !

Nous espérons que tous ces conseils vous seront utiles pour mener à bien votre projet de mur de soutènement low-cost. La construction par soi-même est tout à fait réalisable et procurera une véritable satisfaction. Alors lancez-vous sans attendre !

Visited 558 times, 1 visit(s) today
Sandrine
A propos de l'auteur

Sandrine

Bonjour, je suis Sandrine, passionnée par tout ce qui concerne la maison et le jardinage. À travers ce blog, je partage mes expériences et conseils dans diverses catégories. En matière de décoration, j'aime explorer les tendances actuelles tout en conservant une touche personnelle et unique. Pour l'aménagement extérieur, je m'attache à créer des espaces conviviaux et fonctionnels, que ce soit pour les petits balcons ou les grands jardins. Les travaux de rénovation et de bricolage sont aussi au cœur de mon blog, où je détaille mes projets étape par étape, en mettant l'accent sur la simplicité et l'efficacité. Mon amour pour le jardin se reflète dans mes articles, où je partage des astuces pour cultiver des plantes, des fleurs, et entretenir son espace vert. En savoir plus

Laisser une reponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *