3 graines à semer pour avoir des enfants super organisés

Apprendre à s’organiser est question d’habitude… de bonnes habitudes à acquérir dès la petite enfance. La transmission de ces bonnes habitudes à votre enfant est un atout pour aider votre enfant à grandir sereinement.

En tant que super maman active, nous avons souvent tendance à faire à la place de nos enfants : pour que ça aille plus vite, pour que ce soit fait au moment où on le veut et comme on veut. Après c’est fait, bien sûr, mais inutile alors de vous plaindre que personne ne vous aide !

Et si vous preniez le temps d’accompagner votre enfant dans son organisation personnelle ? Voici 5 « graines à semer » maintenant :

1. Établir un planning type de la semaine de votre enfant

Pour l’aider à se repérer dans le temps, réalisez un tableau simple avec 7 colonnes pour les 7 jours de la semaine . Dans chaque colonne inscrivez les « spécialités » de chaque jour. Ex : mardi piano, mercredi foot et jeudi piscine avec l’école….

Une bonne idée d’activité manuelle à faire ensemble et à adapter selon l’âge de l’enfant : découper et coller des images avec les maternelles, intégrer des tranches horaires et des tâches (affaires à préparer par exemple) pour les plus grands… plus il sera beau et personnalisé, plus il sera consulté !

Fonctionnement du planning hebdomadaire : concevoir le planning est un bon début pour poser les choses. Il faut ensuite prendre l’habitude avec votre enfant de le consulter chaque soir afin de l’aider à préparer les affaires nécessaires pour le lendemain ou le rassurer sur le déroulé de la journée à venir. Placez-le à un endroit stratégique de votre logement : à côté des cartables ou des manteaux, dans l’entrée, sur le frigo… là où il ne pourra qu’être consulté au bon moment !

2. Mettre en place des routines

Depuis qu’ils sont bébés, les routines s’enchaînent pour vous; surtout le soir entre le moment où vous récupérez les enfants et l’heure du coucher, non ? Vous êtes (quasiment) sur pilotage automatique avec l’œil sur la montre sur ce créneau.

Si vous utilisez la méthode Fly Lady, vous voyez de quoi je parle côté routines en place et la sérénité du travail accompli sans même y penser. Il est temps de transmettre à votre enfant leurs bienfaits. D’autant que depuis qu’il est petit, il y est sujet déjà (brossage de dents, histoire, pipi avant d’aller au lit et bisou !).

Selon l’âge de votre enfant, il est temps d’intégrer de nouvelles routines à leur journée. A adapter selon l’âge bien sûr et le planning de sa semaine (voir 1.), voici une liste d’exemples :

  • préparer son goûter et les affaires nécessaires pour l’école (ex : sac de sport) la veille au soir, bouclés dans le cartable prêt à partir, pour éviter la panique de dernière minute du matin
  • préparer ses vêtements la veille au soir juste avant de se mettre au lit (oui, vous savez pour avoir « encore 5 minutes »)
  • définir une heure pour l’heure du bain, des devoirs et de la TV / jeu sur écran, des tâches à accomplir au retour de l’école… pour rythmer la fin de journée. Je rappelle qu’il est important d’associer les enfants aux tâches ménagères.
  • faire son lit le matin, sortir les poubelles le mardi avant de prendre le bus, s’avancer dans ses devoirs, préparer un repas, ranger sa chambre…

… tout peut être intégré dans les routines et ça c’est une bonne nouvelle qu’il ne faut pas que vous vous lassiez de répéter à vos enfants. Tenez bon, répétition = intégration et surtout, surtout ne faites pas à leur place. Patience.

A noter qu’il faut environ 4 semaines pour intégrer une nouvelle habitude… je répète, patience donc ! Ne relâchez pas vos efforts.

3. Apprentissage par le « faire »

Combien de fois avez-vous entendu votre enfant, petit, dire « c’est moi qui fait ! » et comme il a raison. « Faire » c’est avoir le droit de se tromper, de recommencer et ainsi d’apprendre de ses erreurs… pour ne pas les répéter.

Il en est de même pour l’organisation de votre enfant : oublier son sac de piscine et pas de sport, il manque les verres à table = impossible de boire, arriver en retard à l’école/collège/lycée et la porte est fermée, un objet est mal rangé = galère pour le retrouver, etc. Et dîtes leur bien, les premières fois, que ce n’est pas grave… ils sont tellement soumis à la pression de la perfection (surtout à vos yeux) qu’une phrase de travers pourrait les stopper net.

Nous sommes bien d’accord que l’idée n’est pas de les lâcher comme ça d’un coup, allez hop tu as ton planning maintenant débrouille toi (quoique ce serait tentant !); mais bien de les accompagner et de les rassurer dans la méthodologie, leur transmettre notre savoir-faire (et nos erreurs) tout en acceptant leur façon de faire qui peut être différente.

Eh oui, je sais être parent est tout un art de patience et de répétition ! C’est pour qu’ils gagnent en confiance et autonomie (et nous aussi) qu’une organisation d’enfer dès le plus jeune âge est essentielle.

Et vous qu’avez-vous mis en place à la maison pour aider vos enfants à s’organiser ?

Par | 2018-02-08T15:46:28+00:00 4 septembre 2015|S'organiser à la maison|0 commentaire