Fly Lady 14 : Les menus, qu’est-ce qu’on mange ce soir ?

Ah la si fameuse question « Qu’est-ce qu’on mange ce soir ? », vous la connaissez, non ? Vous savez celle qui parfois est posée dès le petit déjeuner ou plus souvent dès le retour à la maison… et qui nous fait cogiter, transpirer, angoisser parce que  évidemment « Je ne sais pas ». C’est de ça qu’il est question dans le chapitre 14 de la méthode Fly Lady. Ou plutôt de la planification des repas !

Fly Lady nous explique que la planification des repas est une corvée parce que nous n’anticipons pas… et là, bien sûr j’approuve. Mais avant de parler pratique, pour vous motiver, voici quelques arguments en faveur de la planification des repas.

Les bénéfices de la planification des repas :

  • En 15 minutes de planification… vous êtes tranquille pour la semaine ! L’argument choc pour se libérer la tête,
  • Plus de stress de dernière minute devant la porte du frigo… et pas de temps perdu chaque jour à vous demander ce que vous allez préparer.
  • Les courses, une fois par semaine seulement
  • Des repas plus équilibrés (c’est meilleur pour votre santé et votre culpabilité, aussi !)
  • Moins de gaspillage puisque vous achetez ce que vous allez utiliser (= économies)
  • Moins de commande en livraison ou d’achat chez le traiteur (= économies)

C’est un bon début pour envisager la planification des repas de la semaine, non ?

 

La méthode Fly Lady pour la planification des repas de la semaine, méthodologie

Voici en 6 étapes ce que recommande Fly Lady pour élaborer le planning des menus de la semaine.

  1. Prenez un planning hebdomadaire (ou faites-le sur une feuille) et notez y ce que vous avez pris au dîner, même si vous avez mangé à l’extérieur : vous venez de créer votre trame de catégories de la semaine (ou adaptez-là, là c’est un conseil OrganiZen !)
    Ex : lundi = soupe, mardi = plat mijoté, mercredi = plat préféré des enfants, jeudi = salade, vendredi = apéro pique-nique, samedi = ethnique, dimanche = poulet.
    Bien sûr, vous pouvez créer autant de catégories que vous le souhaitez (bœuf, nouvelle recette,  tarte salée, recette familiales préférées, poisson, goûtez dîner ou dîner p’tit dej, crêpes, etc.)
  2. Pour chaque catégorie, prenez une pile de fiches bristol et écrivez votre plat principal (recette testées et approuvées uniquement). C’est tout.
  3. Réglez le minuteur sur 15 minutes et notez sur une feuille vierge autant d’accompagnements que vous en trouvez qui correspondent aux goûts de votre famille. 15 minutes, pas plus, inutile de virer à l’exhaustif ou au perfectionnisme.
  4. Reventilez à l’envie les accompagnements sur les fiches bristol pour accompagner votre plat principal.
  5. Faîtes aussi la liste des plats préférés de la famille (Fly Lady indique pour les grands événements) + la liste de ce que vous mangez au restaurant.
  6. Vous voilà avec 1 routine de menus sur la semaine et un stock de recettes à répartir. A vos crayons, pour compléter le planning des menus de la semaine. Vous avez maintenant tout ce qu’il vous faut.

Courses et stockage des courses, astuces Fly Lady

Nous avons déjà longuement parlé de l’organisation des courses dans les articles suivants (une révision ?)

Voici quelques astuces Fly Lady pour compléter la liste :

  • Avoir toujours chez soi le nécessaire pour les repas de la semaine
  • Acheter en double ce que vous utilisez souvent (vous ne serez ainsi jamais en rupture)
  • Noter sur une liste de courses toujours accessible un produit dès qu’il est en rupture
  • Constituez votre propre liste de courses avec vos achats récurrents et les goûts de votre famille. Si vous allez encore au supermarché (avez-vous pensé au drive ?), organisez-là en fonction des rayons pour ne pas perdre de temps.
  • Acheter en gros pour gagner du temps et faire des économies :
    • les denrées non périssables (farine, sucre, pâtes, légumes secs, huile d’olive…) et les stocker correctement.
    • les denrées périssables et les congeler ou les transformer (bocaux)

Fly Lady invite à stocker n’importe où dans la maison (murs de l’entrée, coiffeuse, table basse…). Là, j’avoue ne pas être d’accord. Acheter en gros (et encore mieux en vrac pour limiter les emballages) OK mais stocker n’importe où NON. Définissez clairement un endroit où vous stockerez surplus de farine, bocaux de ratatouille maison et autres confitures. S’il y en a partout vous ne saurez plus ce que vous avez. Groupez en un seul et unique endroit que vous consulterez avant tout rachat !

Evidemment l’articulation planning des menus / liste de courses est essentielle pour une organisation sans faille des repas et de toute la vie de famille.


Article suivant : Fly Lady 15, anticipez vos périodes de repos pour ne pas vous épuiser.
Article précédent : Fly Lady 13, les papiers qui vous encombrent, vous n’êtes pas obligée de tout garder.

Par | 2018-02-08T17:26:19+00:00 6 avril 2015|Méthodes d'organisation, S'organiser au travail|0 commentaire