Fly Lady 13 : les papiers qui vous encombrent, vous n’êtes pas obligée de tout garder !

Dans ce chapitre, Fly Lady recense les différents types de papiers qui s’accumulent dans la maison et nous explique comment en venir à bout, désencombrer sans hésitation.

NB : pour plusieurs des documents cités, la législation diverge entre les USA et la France, j’ai donc – bien sûr – adapté les précieux conseils d’organisation de Fly Lady au sol français (à la sauce OrganiZen, donc!).

  1. Les piles de journaux

« Au lieu de conserver vos journaux, pour les lire lorsque vous en aurez la possibilité, débarrassez-vous en chaque jour dès que vous recevez le nouveau. Si vous ne les lisez pas pendant deux ou trois jours de suite, faites des économies et interrompez votre abonnement. Vous vous débarrassez de votre bazar et, en même temps, de la culpabilité que vous ressentez en ne lisant pas ce que vous achetez. Essayez de lire les informations sur internet ou d’écouter la radio. »

Fly Lady évoque ensuite les coupons de réductions que l’on trouve dans les journaux américains, mais comme ce n’est pas le cas en France, n’en parlons pas !

  1. Les piles de magazines non lus

Ah voilà une grosse difficulté bien féminine… nos si chers magazines ! Nous les gardons parce qu’ils regorgent justement de précieux articles. « Si vous avez vu quelque chose dans un magazine, essayez donc de le retrouver ! Vous le visualisez peut-être dans votre esprit, mais vous ne retrouverez jamais le magazine en question. Sans index, vous êtes totalement perdue ».

Fly Lady donne ensuite des pistes pour se désencombrer des magazines sans les « jeter » : réduire les abonnements, les emmener lors de RDV où l’on attend et les y laisser une fois lus, les distribuer chez le coiffeur, le médecin, etc… tout lieu public qui nécessite de l’attente (avec des magazines de l’année ! Cette astuce fonctionne très bien aussi pour les livres d’enfant, j’en parlais déjà dans cet article).

Et que faire de ces fameux articles « à garder » ? Sans aucune hésitation, découpez-les et ouvrez un « dossier » sur le thème qui vous intéresse (ex : déco de salle de bain pour vos prochains travaux, excursions insolites pour vos prochaines vacances…). Une fois les dossiers « clos », vous pourrez simplement tout jeter.

  1. Les prospectus

Trier efficacement les papiersPoubelle directement ! Ou mieux encore un « STOP PUB » sur la boîte aux lettres pour qu’ils n’entrent même pas chez vous (et que vous y passiez du temps). N’ayez pas peur, vous ne raterez aucune « superbe occasion » et vous consommerez quand vous l’aurez choisi ; pas en fonction d’une (simili) promo.

  1. Les cours et documents scolaires… les vôtres et ceux de vos enfants

Pour vos cours à vous, débarrassez-vous en si ce n’est déjà fait. Honnêtement, pensez-vous vraiment que cela puisse être d’une quelconque utilité aujourd’hui (entre internet et les évolutions) ?.

Pour les affaires scolaires des enfants, c’est plus délicat. Si vos enfants sont grands, rendez-les leurs, ils feront le tri eux-mêmes (ils auront plaisir à regarder une heure ou deux leurs œuvres et devraient s’en débarrassez sans état d’âme, normalement).

S’ils sont encore petits, faîte une sélection. C’est une bonne occasion de mettre en valeur le travail. Faîtes de ce que vous gardez quelque chose de spécial, qui ne se retrouvera pas noyé dans le bazar (inutile donc de garder tous les cahiers du soir ou de liaison de primaire, encore moins les innombrables dessins). Sélectionnez quelques documents  pour leur montrer (plus tard) la progression, le reste éliminez ! Les souvenirs sont surtout en primaire et maternelle, dès le collège, inutile de conserver quoique ce soit.

Fly Lady évoque l’idée d’en faire un scrapbook… pourquoi pas si vous en avez le temps et l’envie. Une belle façon de les mettre en valeur.

  1. Les recettes

Avec les magazines, la seconde difficulté majeure. Parce qu’ils sont beaux et nous font rêver, nous collectionnons les livres de recettes ; mais ne faisons que nos recettes habituelles ou allons chercher sur internet.

Là encore soyez honnête, ne conservez que les livres que vous utilisez vraiment. Faîtes votre propre cahier de recettes non pas avec les recettes « à essayer » mais avec celles testées et approuvées.

  1. Les livres de poche

Ah tiens, j’en avais déjà parlé là du tri des livres. Donc, on prête, on donne, on désencombre chez soi pour le plaisir des autres !

  1. Les piles de courrier en attente

Post it urgentBon, si le courrier date d’il y a 3 mois, n’hésitez pas à l’ouvrir à côté de la poubelle… il est certainement dépassé et rejoindra le recyclage en 2 temps 3 mouvements. Ouvrez donc et vérifiez les dates. S’il faut une réponse ou tout autre traitement, direction le bureau.

  1. Les papiers pour les impôts

En France, la durée légale de conservation des documents relatifs aux impôts est de 4 ans (preuve de paiement inclus) pour l’impôt sur le revenu et les prélèvements sociaux et de seulement un an pour les impôts locaux. Vous pouvez donc éliminer tout le reste sans appréhension !

  1. Les dossiers médicaux

Sauf gros souci de santé qui nécessite un suivi, votre dossier de santé peut se limiter au carnet de santé, essentiellement la partie concernant les vaccins pour savoir si vous êtes à jour ou non. Les ordonnances, résultats d’analyse, etc.. ne sont pas à conserver.

  1. Les factures acquittées

Une fois le débit apparu sur votre relevé de banque, inutile de garder facture ou ticket de caisse… sauf s’il y a une garantie (à garder donc 2 ans, délai légal européen, pour justifier de votre achat et faire valoir vos droits en cas de souci).

Concernant les travaux, mieux vaut garder les factures qui permettront de faire valoir la garantie décennale en cas de malfaçon (je sais malheureusement de quoi je parle) ou de  justifier de la valeur de votre logement en cas de revente ou succession.

  1. Les annuaires

Totalement dépassés à l’heure d’internet. On jette !

  1. Les catalogues

On jette aussi, la commande en ligne est si facile et on est sûre d’avoir la bonne collection, pas celle de 2012 !

  1. Les relevés de banque

En France, il faut les garder 5 ans, pas plus.

  1. Les meubles de rangement plein de dossiers… plein de Dieu sait quoi !

Un bon tri s’impose et le classement dans la poubelle devrait être rapide. Il y a évidemment quelques documents à conserver, ils sont finalement peu nombreux. Ceux qui nous encombrent sont plutôt des souvenirs, liés à l’affectif. Là aussi, on s’organise (tri et éventuellement classement s’ils peuvent être utiles).

  1. Les photos de famille

img-photos-avantQuelle tristesse de voir des tiroirs pleins de photos non identifiés… Les photos sont de vrais vecteurs de positif et d’histoire familiale si elles sont classées et mises en valeur avec des dates dans des albums ou des scrapbooks. Un travail chronophage mais si valorisant pour la famille.

  1. Les certificats de naissance / décès / livrets de famille / passeports / papiers de divorce ou d’adoption.

A conserver précieusement : dans un classeur ou tiroir dédiés à l’état civil, avec des copies en sécurité ailleurs que chez vous (en cas d’incendie) et des sauvegardes sur le cloud.

C’est la même chose pour les actes de propriété, de succession, de prêt bancaires, etc…

  1. Les sacs à main bourrés de trucs

«  Chaque semaine, faites le tri dans votre sac à main. LA plupart de ce qui s’y trouve est bon à jeter. Vous pourriez même y trouver un peu d’argent ! Je range mon sac à main le vendredi. » C’est la vision de Fly Lady, personnellement, je recommande plutôt d’opter pour un petit sac à main dans lequel vous ne mettrez que l’essentiel. Pour les jeunes mamans, un sac d’appoint est de toute façon toujours impératif. Un tri s’impose néanmoins régulièrement, une fois / mois.

  1. Les cartes routières

Désencombrer et rangerObsolètes, on jette… Google maps et les GPS font bien l’affaire aujourd’hui.

  1. Les brochures des agences de voyage

Franchement, en France, on en reçoit peu maintenant… et vite dépassées alors poubelle !

  1. Les livres sur le thème de l’organisation

« Rangez-les. Vous ne pourrez pas suivre plusieurs méthode d’organisation à la fois. Choisissez-en une et tenez-vous à celle-là. Si vous choisissez Flylady, mettez les autres de côté. » Excellent conseil de Fly Lady : un objectif à la fois, sur lequel concentrer tous ses efforts.

  1. Les fiches bristol

Si vous utilisiez un outil d’organisation avec des fiches (outil préalablement recommandé par Fly Lady) « mais que vous ne les avez pas sorties depuis longtemps, il est temps de les jeter. J’ai utilisé mon ancien système de fiches pour mettre au point mes routines. Ensuite, je m’en suis débarrassée sans culpabiliser. 

  1. Autres fournitures de bureau et diverses choses que l’on a tendance à collectionner

« Chemises et sous chemises. Nous en avons des tas. Je garde mes fournitures de bureau dans mon tiroir.  » Je parlais déjà de cette problématique lors du rangement et de l’organisation fonctionnelle du bureau.

 

CONCLUSION

En tant qu’home organiser européenne, j’avoue être tout à fait d’accord avec Fly Lady : un bon tri régulier, voilà ce qu’il faut pour ne pas se noyer dans la paperasse. Les papiers nous envahissent si vite, il ne faut pas les laisser s’accumuler mais les traiter au fur et à mesure, et les éliminer ! Le désencombrement régulier permet de savoir où sont les choses et où vous en êtes dans leur traitement (surtout pour les papiers).

Et chez vous, les papiers ça va ou vous auriez besoin de mes services pour y voir plus clair ?

 

A lire aussi sur ce blog d’autres articles sur l’organisation des papiers à la maison :

 


Article suivant : Fly Lady 14, Les menus, qu’est-ce qu’on mange ce soir ?
Article précédent : Fly Lady 12, Savez-vous où vous en êtes de vos lessives ?

Par | 2018-02-08T17:20:15+00:00 2 février 2015|Méthodes d'organisation, S'organiser à la maison|1 Comment