Les courses : 3 conseils pour mieux s’organiser

Rien qu’à l’idée de « faire les courses », c’est déjà un gros soupir que l’on pousse. Si comme la moyenne des français, vous y consacrez 32 minutes par jour* peut-être souhaiteriez-vous faire autre chose de ce temps ?! Pour allier sereinement gain de temps, équilibre budgétaire et alimentaire, voici 3 conseils d’organisation familiale pour vous simplifier les courses.

1. Planifiez vos menus

Ras le bol du jambon/nouilles en urgence ? Pour respecter un minimum l’équilibre alimentaire familial, planifiez vos menus à la semaine. Ce temps consacré à la planification, vous fera gagner en sérénité dans la semaine pour éviter le stress du « qu’est-ce qu’on mange ce soir? ».

Le mot d’ordre pour cet exercice hebdomadaire est « simplicité » ! Dans votre classeur de maison, vous avez déjà centralisé :

  • votre modèle de document pour établir le menu de la semaine (inutile de réinventer la poudre chaque semaine, imprimez-en plusieurs à l’avance),
  • la liste des plats préférés de chacun des membres de la famille = un soir de la semaine
  • la liste de tous les plats que vous connaissez bien et pouvez réaliser en moins de 15 minutes = un soir de la semaine,
  • l’historique de vos menus pour inspiration.

En manque d’inspiration pour le menu de la semaine?

Malgré vos ressources, vous avez encore des trous dans le planning hebdomadaire des repas ?

… 1/4 de la nourriture achetée part à la poubelle, c’est dommage !

  • Prévoyez une soirée « restes »
  • Vous cuisinez à l’avance ? = un repas à sortir du congélateur
  • Faîtes le tour du frigo, du congélateur et des placards vous y trouverez surement des trésors
  • Sollicitez tous les membres de la famille : faites les menus en famille, profitez-en pour en faire un moment de convivialité. C’est aussi une excellente façon d’impliquer tout le monde dans la gestion familiale et, qui sait, de passer la main dans quelques temps ?
  • Soyez créatif dans la simplicité : un « dîner petit-déjeuner », un « dîner crêpes » ou un « apéro pique-nique » raviront petits et grands sans demander trop de préparation,
  • Trouvez le site internet qui vous convient pour générer vos menus de la semaine, par exemple : la fabrique à menus, mon chouchou (menus simples & équilibrés, vive la case à cocher « repas express » + la liste de courses) mais encore soscuisine (menus par profil alimentaire) ou we cook (menu selon vos préférences alimentaires, compétences et budget)  et tout autre site de recettes (marmiton, cuisine AZ, etc).

Le planning des menus de la semaine est prêt ? Affichez-le bien en vue dans la cuisine. Maintenant que tout le monde sait « ce que l’on mange ce soir », vous aurez surement la bonne surprise de trouver des cuisiniers bénévoles pour prendre le relai.

2. Faîtes une liste de courses

Plutôt que de partir bille en tête faire vos courses, prenez le temps de préparer minutieusement votre liste. Cela vous évitera :

  1. le stress du « qu’est-ce que je dois prendre déjà ? »
  2. d’avoir des doublons plein vos placards… que vous jetterez faute de les consommer en temps et en heure
  3. d’oublier le produit essentiel qui va vous faire vous déplacer à nouveau pour le racheter

Votre liste de courses doit être toujours à portée de main. Comme on consomme toujours la même chose, autant utiliser un modèle de liste de courses sur lequel vous n’aurez qu’à cocher; version papier ou électronique à vous de voir.
Il vous suffira de cocher au fur et à mesure sur la liste (produit manquant ou ingrédients pour une recette spécifique).

Avant de faire les courses :

  • prenez la liste « en cours » depuis les dernières courses,
  • inspectez frigo et placards au cas où vous auriez oublier de noter quelques manques,
  • complétez avec les besoins spécifiques pour les menus de la semaine.

Pensez à noter dans le détail vos besoins (produit, marque, quantité, etc.) sur la liste de courses afin d’éviter tout achat superflu.

3. Déléguez les courses !

Les menus de la semaine, OK. La liste de courses, OK. Le plus compliqué est fait, vous pouvez peut-être passer la main sur les courses elles-mêmes, non ? Et ainsi récupérer prêt de 2 heures par semaine.

A qui déléguer les courses ?

  1. A votre conjoint : avec une liste bien détaillée, il pourra très bien s’en sortir pour une commande par internet ou dans un commerce
  2. A votre aide à domicile ou toute autre aide type assistant privé, personal shopper ou concierge.

Le plus dur sera pour vous ! Il vous faudra lâcher-prise, accepter que ce ne soit pas « comme je fais moi », qu’il y ait des manques ou des produits différents et vous adapter en fonction. Cependant, tenez bon car ainsi :

  • le fonctionnement de la maison n’est plus un secret pour le reste de votre famille, tout le monde est impliqué
  • vos enfants prennent de bonnes habitudes, cela leur semble « normal » : planifier, organiser, déléguer est un apprentissage de tous les jours qui leur sera utile dans bien des situations
  • vous prenez du recul et commencez à lâcher prise, moins de stress en perspective !
  • vous gagnez plus de 2 heures par semaine, rien que pour vous : qu’allez-vous en faire ?

Dans la course contre la montre quotidienne, s’organiser c’est aussi accepter de supprimer des choses dans son emploi du temps. Prendre du recul, repenser le fonctionnement actuel et déléguer ce qui a peu de valeur ajoutée, courses comprises ! L’idée n’est pas « benner la corvée » à un autre mais bien d’accompagner vers l’autonomie. Déléguer, c’est savoir prendre du temps au départ pour en gagner ensuite, construire une relation de confiance.

*Source : étude « Panorama de société » de l’OCDE (2011).

Par | 2018-02-20T14:30:43+00:00 9 octobre 2013|S'organiser à la maison|1 Comment