Défi : Simplicité volontaire, je m’y mets

Comme beaucoup, vous profitez peut-être de la période estivale pour faire un gros rangement dans la maison et chaque année, vous vous demandez comment vous avez pu accumuler autant… c’est le mal du siècle ! Nos grands-parents ont connu le manque de la guerre, nous sommes à l’anti-thèse : se battre pour éviter l’invasion matériel ! L’hyper consommation sature nos (espaces de) vi(e).

Vous avez dit simplicité volontaire ?

La simplicité volontaire est un mode de vie consistant à réduire sa consommation de biens en vue de mener une vie davantage centrée sur des valeurs essentielles (définition de l’Office de la langue française du Québec, que je trouve la plus juste !).

Autrement dit (mais pas uniquement), désencombrer, faire de la place pour ce qui est vraiment important : le temps passé aux beaux échanges, aux projets qui nous réalisent pleinement, etc.

Relèverez-vous le défi du désencombrement ?

Cartons de déménagementEn tant qu’home organiser, je passe une bonne partie de mon temps à vider, trier, désencombrer des espaces hypers saturés. Le schéma est quasiment toujours le même :

  • une douleur forte de la part de la personne qui m’appelle, une oppression, un étouffement et surtout une incapacité à passer à l’action,
  • puis vient justement le moment du passage à l’acte avec moi : difficile, presque impossible au début de se séparer des biens, pour toutes sortes de raisons. Le temps et la pratique font leur œuvre et nous nous libérons d’un tas de choses de plus en plus facilement,
  • une fois la tâche achevée, la surprise et le soulagement sont toujours énormes (la fatigue aussi!) et surtout, surtout l’envie de ne plus jamais se réencombrer est tenace.

C’est assez incroyable de voir tout se temps passé à vider, à s’occuper des objets alors qu’il y a tant d’autres choses à faire.

Je vous lance donc ce défi :

saurez-vous vous séparer d’un objet par jour jusqu’à Noël ?

4 mois, 117 jours =117 objets.

 

D’autres l’ont déjà fait, découvrez le challenge minimaliste de Joanne qui a appliqué ces 2 principes simples :

  1. Pour chaque chose achetée, quelque chose doit partir
  2. Chaque jour, un objet doit partir (pendant un mois)

 

– – –

Pour aller un peu plus loin dans la découverte de la simplicité volontaire, je vous invite à découvrir :

    • la définition du RQSV (Réseau Québecois de Simplicité Volontaire)
    • les articles de ce blog traitant de simplicité volontaire
    • et pour passer à l’action :

 

Par | 2018-02-20T14:38:48+00:00 31 août 2013|S'organiser au travail|6 Commentaires