J’ai testé GroupOn pour la promotion de mon activité

En lancement d’activité, je me suis tournée vers GroupOn pour me faire connaître au niveau local (Rennes). L’offre est aguichante : une base contacts de 36 000 mails, 6 500  pages vues par jour, une clientèle féminine à 70% et une moyenne de 100 contacts par deal. Il n’y a pas à payer pour publier l’offre mais GroupOn prend une commission de 50% sur les ventes (et au passage, si le bon n’est pas utilisé, garde tout !).

Mon offre, un coaching rangement d’une heure à domicile, vendu 120€ sera proposée à 29€, tarif imposé par GroupOn à prendre ou à laisser, soit 76% de réduction. GroupOn annonce très clairement qu’une telle offre n’a jamais été proposée et que je vais en quelques sortes, servir de cobaye.

Après plusieurs hésitations, notamment sur le fait que je ne génère aucun revenu sur les retombées (12€ HT absorbés par les frais de déplacements) et l’impact de retombées trop importantes pour moi, je décide de tenter l’aventure. L’opération est programmée pour début novembre.

Une fois le contrat signé (à noter une exclusivité de 2 ans avec Groupon), je ne maîtrise plus rien… GroupOn se charge de la mise en page et du rédactionnel et ne m’ informe pas de la date de diffusion : c’est selon leur planning.

Le 20 octobre, je reçois la mise en page de mon offre. C’est très clair et bien fait, je demande simplement 2 corrections mineures et la date de parution dans le planning de novembre.

Le 21 octobre, oh surprise, je découvre que l’offre est parue… nous ne sommes pas en novembre pourtant ! Et de surcroît dans « l’extra », c’est à dire en petit à droite peu visible, alors qu’il m’avait été dit qu’avec une réduction de 76% je serai logiquement en « Deal du jour ».

Résultat : 7 coupons vendus, loin des 20 à 60 envisagés avec GroupOn, et un pic de visites sur mon site (d’une vingtaine de visites quotidiennes, je passe ce jour là à 100).

Bilan : à ce jour, je considère que l’opération reste positive même si un peu déceptive dans le mode de fonctionnement… ça manque d’humain à mon goût et de considération envers les annonceurs. GroupOn est une grosse machine.

Le bilan n’est que partiel puisqu’à ce jour les porteurs de coupons ne m’ont pas encore sollicitée. Les chiffres annoncés par GroupOn sont de 40% de déchets, 25% de ventes additionnelles possibles et 35% de fidélisation.

Suite donc dans quelques mois sur les retombées effectives.

Par | 2018-02-07T15:03:39+00:00 5 novembre 2010|La vie d'OrganiZen|11 Commentaires